1 Kanris

Endormir Chat Avant Euthanasia Essay

La Salvia Divinorum est disponible dans notre smartshop en ligne.

Qu'est-ce que la Salvia?

La Salvia Divinorum est une aux feuilles vertes native du sud du Mexique, elle contient une substance active puissante connue sous le nom de Salvinorine. La Salvia a été utilisée traditionnellement au Mexique pour la guérison et la divination. Elle s'est rapidement répandue dans le monde entier au début des années 90. Il y a beaucoup d'espèces et de variétés du genre "Salvia" mais celles qu'on trouve dans les magasins ne sont certainement pas de la Salvia Divinorum.

Les effets peuvent être difficile à atteindre si on fume des feuilles séchées (bien que la tolérance dépend entre autre de l'individu)... mais il existe des extraits et alors là, la puissance de ces feuilles peut vous mettre dans un état assez spécial et parfois elle vous ouvre les portes d'un autre monde.

Histoire

La Salvia divinorum est une plante psychoactive de la famille des labiées (parfois appelé la «famille de la menthe»). Jusqu'à présent, nous l'avons trouvée qu'à un seul endroit, elle est endémique à la seule région montagneuse Mazatèques, la Sierra Madre à Oaxaca, au Mexique, également connu sous le nom Mazateca Sierra (Ott 1996). Certains curanderos Mazatèques et curanderas (hommes-guérisseurs et femmes-guerisseuses, appelés communément Chamans) utilisenr la Salvia divinorum comme un ingrédient lors de rituels de guérison. Son nom, divinorum , signifie "du voyant", (Ott 1996) et se réfère à son usage traditionnel, la divination médicinale (connaître la cause ou simplement identifier une maladie).

Fait intéressant, le Dr Albert Hofmann et R. Gordon Wasson ont apporté une coupe de la plante venant tout droit du Mexique en 1962, ils ont remarqué : «... la Salvia divinorum est un ... mauvais nom, c'est du mauvais latin, elle devrait portée le nom de Salvia divinatorum. Ils ne connaissent pas très bien le latin, ces botanistes. je n'étais pas très heureux en voyant ce nom parce que Salvia Divinorum signifie "Salvia des fantômes", alors que la Salvia divinatorum, le nom correct, signifie "Salvia des prêtres". (Grof & Hofmann 2001)

Cependant, la Salvia Divinorum a été nommée par le botaniste Carl Epling, qui a probablement un meilleur latin que Albert Hofmann. Bien que l'identité de la plante fut précipitée, le nom reste plus un débat trivial qu'un problème de fond.

La Salvia Divinorum a d'abord été mise en page dans la littérature occidentale en 1939 par Jean Basset Johnston. Tout en étudiant l'utilisation des champignons psilocybes au Mexique parmi les Mazatèques, R. Gordon Wasson, a continué d'apporter des informations concernant la Salvia entre 1951 et 1962. Il a confirmé sa psychoactivité en l'essayant. On ne peut pas dire précisément quand a eu lieu la première utilisation de cette plante, les informations sont rares. La Salvia est un enthéogène restée inconnue jusqu'aux années 90 quand Daniel Siebert et d'autres ont commencé à l'expérimente. Elle s'est rapidement fait une place sur le marché des plantes psychotropes.

Botanique

Salvia divinorum appartient au genre Salvia, ou sauge. Vous trouverez des sauges partout, peut-être même dans votre jardin, mais en général il ne s’agit pas de Salvia divinorum. Il y a près de 900 espèces de sauge. Parmi elles, il y a un grand nombre de plantes ornementales et également la Salvia officinalis, utilisée en cuisine. Le genre Salvia appartient à la famille des menthes, ou lamiacées (autrefois labiacées), qui comprend également des herbes communes comme l’origan et le basilic. Elle est native d'Oaxaca, au Mexique, elle pousse dans le pays des montagnes là où les indiens Mazatéques vivent.

Chimie

La Salvinorine A et B sont des substances chimiques naturelles qui ne sont pas structurellement similaires aux autres substances psychoactives connues. Seule la Salvinorine A est psychoactive. Elle est un puissant agoniste aux récepteurs opioïdes kappa.

Effets

La Salvia divinorum a des effets uniques qui sont difficiles à décrire avec précision et impossible à comparer aux autres plantes psychoactives. Le principal élément psychoactif de la Salvia est la Salvinorine A, mais il est possible d'avoir d'autres éléments chimiques mineures qui affectent son action. Les effets vont de très léger, avec de petites doses, à écrasant, avec des doses plus élevées. Beaucoup de choses rentrent en compte, telle la manière de la consommer qui influe sur la puissance et la durée des effets. Alors que les effets sont habituellement regroupés avec d'autres substances psychoactives, comme la DMT, ses effets sont si radicalement différents que de telles comparaisons peuvent conduire à une fausse image de la plante.

Pour exemple, voici certain des effets reconnus:

Perte de coordination physique Rires incontrolables Altération visuelle ou pseudo-hallucination L'expérience d'une autre réalité Un sens comtemplatif de la paix Compréhension profonde Un monde onirique Sensation de confusion totale voire de folie L'impression d'être dans un tunnel Perte du sens de la conscience en tant qu'individu L'expérience d'une géométrie "non-euclidienne" La sensation de voler, de flotter Le sentiment d'être immergé dans un champ d'énergie L'impression d'être connecté à un grand "Tout" La sensation d'être sous l'eau L'impression de voyager dans l'espace temps Le sentiment d'être immobile, d'être un objet (un mur, une porte, ...) La visions de motifs en forme de tube ou de serpent

Le célèbre expert de la salvia Daniel Siebert a conçu une échelle pour désigner le niveau d'une expérience. Son échelle S-A-L-V-I-A connaît six niveaux:

Niveau 1 - "S" - effets SUBTILS : Un état de félicité, de relaxation et une amélioration de la perception sensorielle. Ce niveau convient très bien à la méditation et peut avoir un effet sexuellement stimulant.

Niveau 2 - "A" - signifie ALTERATION de la perception. Les couleurs et les textures sont plus prononcées. Tout comme le goût pour la musique. L'espace peut paraître profond. Mais les hallucinations ne se produisent pas à ce niveau. Cependant la pensée devient moins logique et plus ludique. On note une défaillance de mémoire à court terme.

Niveau 3 - "L" - représente l'état du visionnaire, la LUMIERE. Les yeux fermés vous montreront des images claires, des images géométriques, des visions d'objets et de dessins, etc. L'image est souvent en 2 dimensions. Les yeux ouverts vous montreront des choses plutôt vagues, fugaces. A ce niveau, des phénomènes similaires à ceux dits hypnagogiques que certaines personnes ressentent avant de s'endormir. A ce stade, les hallucinations ne se confondent pas avec la réalité

Niveau 4 - "V" - représente les hallucinations VIVES. Des visions tridimensionnelles complexes. Un monde fantaisiste. On peut parfois entendre des voix. Avec les yeux ouverts, le contact avec la réalité ne sera pas entièrement perdu, mais quand vous fermerez les yeux, vous pourrez oublier toute réalité et vous entrerez dans un autre monde. Vous ferez la rencontre avec d'autres êtres (entités, esprits) ou des voyages dans une autre époque... vous pourrez même vivre la vie d'une autre personne. A ce niveau vous entrez dans le monde du chaman. Ou si vous préférez : vous êtes en train de rêver. Avec les yeux fermés, vous pourrez faire partie d'une histoire entièrement créée. Tant qu'ils seront fermés, la réalité sera celle que vous verrez.

Niveau 5 - "L" - signifie existence IMMATERIELLE. A ce niveau, on ne peut plus être conscient d'avoir un corps. Il vous reste un peu de conscience et certains restes du processus de pensée. Mais on est complètement impliqué dans le voyage interne. Tout contact avec la réalité est perdu. On ressent la fusion avec le Grand Tout, un Dieu, une Déesse ou avec l'esprit, la conscience universelle voire même la fusion avec des objets réels ou imaginaires (par exemple la fusion avec un mur ou un meuble). A ce niveau, il est impossible de vivre dans une réalité consensuelle, mais malheureusement certaines personnes se déplacent dans cet état. C'est pour cette raison qu'il est préférable d'être accompagné pendant le voyage. Pour la personne qui vit cette expérience, cela peut être terrifiant comme très agréable. Mais pour celui qui accompagne, le voyageur parait complétement désorienté.

Niveau 6 - "A" signifie AMNESIE. A ce stade, toute conscience est perdue, on est alors incapable de se rappeler du voyage. L'individu peut tomber ou rester immobile. On remarque parfois un comportement somnambulique. La douleur des blessures ne se ressent plus. Au réveil, l'individu n'aura plus aucun souvenir de ce qu'il a fait. Les voyageurs ne se souviennent pas de ce qu'ils ont vécu dans cet état de transe très profond. Ce niveau n'est pas recommandé.

Le temps des effets dépend de la manière dont la Salvia est consommée et de la quantité de Salvia fumée. On estimes que les effets durent entre 15 minutes à plus de 3 heures. Généralement, les effets de la salvia arrivent rapidement, entre 5 et 20 minutes... et alors commence le voyage. Lorsqu'elle est consommée de manière orale et sublinguale, les effets mettent plus de temps à arriver. Certaines personnes déclarent des effets qui durent plus de 4 heures, mais la grande majorité des voyageurs terminent leur voyage 2 heures après

Utilisation médicinale

L'utilisation traditionnelle Mazatèques de la Salvia divinorum, comme on le verra dans les articles de Valdés et Al., implique l'utilisation médicinale, ainsi qu'une utilisation divinatoire. En 1983 Valdés et Al. décrivent les utilisations médicales suivantes:

- Elle aide la personne à déféquer et à uriner. Elle arrête la diarrhée. - Elle est donné aux malades et aux anciens, elle permet de revivre ou d'atténuer une maladie. Les personnes pâles, blanches, sur le point de mourir vieux ou de mourir utilisent la Salvia pour les aider à récupérer. - Elle peut être utilisée pour soulager les maux de tête et les rhumatismes (cependant, lorsqu'elle est prise à des doses élevées, elle procure des hallucinations qui laissent un mal de tête le lendemain matin. - Lors d'une maladie semi-magique connu sous le nom de Panzon Barrego (sic), ou ventre gonflé, ce qui est censé être provoqué par une malédiction par le biais d'un brujo, ou d'un sorcier maléfique. L'abdomen de la victime enfle. La sauge permet de désenfler le ventre, c'est alors qu'il descent vers le bas. Les chercheurs ont rencontré un vieux chaman qui leur a montré son ventre ridé et il a dit qu'il s'était lui-même guéri de la "maladie" grâce à la Ska Maria Pastora. Don Alejandro a confirmé la «maladie» et la «guérison».

La sauge sera certainement utilisée comme une aide psychothérapique ou d'autres utilisation médicale que la science lui trouvera. Pour le moment moment (septembre 2002), il n'y a pas d'utilisation médicale reconnue.

Les différentes variétés de Salvia

Outre les feuilles séchées, il y a des extraits fabriqués à partir de la Salvia. Un extrait normalisé est le composé actif - dans ce cas salvinorine A - extrait de la plante et purifié, puis redéposé sur les feuilles séchées. Un extrait normalisé contient de la salvinorine A pure, un composé très rare que peu de gens ont vu et encore moins conçu. Il faut une bonne dose de connaissances en chimie et de l'habileté pour produire de la salvinorine pure. La plupart des extraits de Salvia autres que sur le marché sont des extraits bruts. Des extraits bruts sont fabriqués par trempage de feuilles de salvia dans des solvants toxiques pour dissoudre la salvinorine A sur les feuilles. Le problème est qu'il n'y a pas que la salvia qui est dissoute sur les feuilles, on trouve des restes de solvant... qui se retrouvent ensuite dans vos poumons.

En général les extraits sont de concentration x5 et x10, cela signifie que l'extrait est respectivement 5 fois ou 10 fois puissante que les feuilles séchées.

Utilisation de la Salvia Divinorum

Beaucoup de gens trouvent qu'il est difficile d'atteindre le plein effet en fumant des feuilles séchées de salvia. Ceux qui ont réussi ont généralement besoin d'en fumer beaucoup. En fait, un bong est dit être la meilleure façon de consommer la Salvia, car une grande quantité de feuilles est brûlé en même temps et que la fumée atteint le consommateur rapidement. Fumer un joint à partir de feuilles de Salvia est un moyen peu efficace; beaucoup de feuilles sont nécessaires. Il est difficile de dire exactement quelle quantité de feuilles séchées est nécessaire pour obtenir les effets optimaux, parce que, comme avec de nombreuses plantes psychoactives elle diffère d'une personne à l'autre.

On peut dire que les extraits normalisés donnent de meilleurs résultats, contrairement aux feuilles fraîches, qui nécessitent d'énormes quantités et une méthode de préparation plus difficile. Mais lorsque les effets produit par les feuilles fraîches durent plus longtemps : 40 à 60 minutes au lieu de 15 à 20. (à titre indicatif).

Lorsque vous utilisez un bong 250 à 500 mg de feuilles séchées devrait être suffisant selon Erowid.

Les extraits de Salvia X5 et x10 nécessitent moins de feuilles. Une seul inhalation d'extrait peut être plus que suffisant.

Il est important que la fumée soit conservée dans la bouche et les poumons le plus longtemps possible afin de laisser les substances faire leur travail. Cela est également nécessaire lors de la mastication des feuilles : les mâcher pendant un certain temps, parce que les substances proviennent des jus qui pénètrent dans l'organisme par la bouche et la langue.

Avertissement

La Salvia divinorum n'est pas connu pour être physiquement addictif ou susceptible de causer une dépendance psychologique. Comme avec toutes les substances, certaines personnes vont l'utiliser plus souvent. Il semble y avoir aucune tolérance avec la salvinorine A.

- Ne jamais utiliser la Salvia divinorum, si vous avez à portée de main des fusils, des couteaux, ou autres objets dangereux. - Ne conduisez jamais lorsque vous prenez la Salvia divinorum. - Choisissez le moment et le lieu de votre voyage attentivement. Confidentialité et sécurité sont essentielles. Soyez très prudent à la hauteur, aux flammes telles que celle des bougies. Ne répondez pas aux appels téléphoniques. - Réfléchir à la quantité de Salvia divinorum que vous prendrez, et comment vous la prendrez. - Mettez vous à l'écart du matériel utilisé pour consommer la salvia divinorum, allongez-vous dans un lit, sur un canapé, ou sur un tapis. Vous serez beaucoup plus en sécurité si vous restez couché. Restez sur place tout le long du voyage. Vous pouvez mieux voyager les yeux fermés. - Avoir un gardien (ceci est particulièrement important si vous consommez la Salvia divinorum pour la première fois en de grandes doses, ou si vous utilisez un vaporisateur). -.N'hésitez pas à vous porter volontaire pour accompagner un voyageur. - Si vous avez des problèmes de santé mentale, ne prenez pas de Salvia. - Pratiquer et encourager l'utilisation responsable de Salvia. Ne donnez pas de Salvia à des mineurs, ou à des gens violents ou instables. Ne partagez pas avec des inconnus. Sachez à qui vous le donnez et pourquoi ils veulent l'utiliser. - Ne prenez jamais la Salvia divinorum au travail ou en public. Gardez-la pour une consommation privée. La Salvia n'est pas adaptée pour des concerts, ni pour les raves, et ni pour les fêtes. - Ne mélangez pas la Salvia divinorum à l'alcool. Éviter de mélanger la Salvia avec d'autres médicaments. - Soyez très prudent sur l'utilisation des extraits, et des feuilles vaporisées Ceux-ci exigent la présence d'un gardien.. Mâcher des feuilles permet de garder le contrôle de son comportement, tandis que les fumer peut provoquer des altérations du comportement - Ne jamais utiliser de la salvinorine pure à moins que vous ayez le matériel nécessaire pour être le plus précis possible sur le dosage. Nous insistons sur la présence d'un gardien. Même les chamans ne pratiquent pas seuls.

Contraindications

Comme avec de nombreuses substances fumées, certains utilisateurs de salvia rapportent une irritation de la gorge et des poumons après utilisation. Certaines personnes ont aussi des maux de tête et une irritabilité légère suite à l'utilisation de salvia.

Culture

Les plantes de Salvia sont généralement propagées à partir de boutures prises à partir d'une plante mère. Dans presque tous les cas la Salvia divinorum est cultivée à partir de boutures, puisque la plante ne produit presque jamais de graines viables. Même la plante sauvage se reproduit en tombant sur le sol où elle s’enracine. Les boutures sont faciles à obtenir sur l’internet.

La salvia pousse très bien à l’intérieur sous n’importe quel climat. La culture en extérieur est seulement possible souss un climat approprié : la salvia préfère un climat humide semi-tropical et une terre bien drainée. L’arbuste craint la sécheresse et les températures au-dessous de 0 ºC. Il est possible de la cultiver à l’extérieur dans des pots, tant que les pots sont mis à l’intérieur quand la température baisse.

Dans un environnement idéal la salvia continuera de croître chaque année. Toutefois, si elle est cultivée à l'extérieur, la plante est susceptible de mourir à l'automne ou en hiver. Par conséquent, de nombreux producteurs utilisent des serres pour créer l'environnement idéal à la culture de Salvia.

Pour plus d'informations concernant la culture, suivez ce lien: Goatrance.de

Conservation

Si elles sont conservées sécher un extrait standardisé, mais aussi les feuilles régulières, peuvent être conservés indéfiniment. Salvinorine A est un composé très stable et ne perdra pas toute la puissance au fil du temps. Si vous avez décidé de le stocker pendant de longues périodes de temps, il serait le mieux gardé dans un récipient en verre et en dehors de la lumière directe du soleil.

Si vous avez fait grandir votre propre Salvia, elle peut être séchée de plusieurs façons.
1. Naturellement : Attendez jusqu'à ce que les feuilles meurent ou tombent. Rassemblez-les. Placez-les sur une plaque dans une chambre avec une faible humidité. Tourner souvent les feuilles. Attendez jusqu'à ce qu'elles soient secches.
2. Tabac de Salvia. Prenez de grandes feuilles fraîchement cueillies et placez-les les unes sur les autres (comme pour empiler des feuilles de papier). Ensuite, couper en faisant des bandes d'1/2 cm. (1/4 pouce). Placez-les sur une plaque en faisant un tas, tournez les feuilles deux fois par jour, jusqu'à ce qu'elles séchent. Attention à ne pas attendre trop longtemps, il ne faut pas que les feuilles craquent. Avantage : Elle offre une fumée plus douce. Inconvénient : Il est possible que le séchage soit très long
3. Séchez les feuilles dans un déshydrateur de nourriture. On peut en trouver. Le séchage est très rapide et approfondie. Séchez jusqu'à ce que les feuilles, y compris les tiges des feuilles, soient croustillantes. Touchez les feuilles avec vos doigts pour voir si elles le sont.. Si c'est le cas, les tiges devraient s'effriter. Avantages : vitesse, le séchage est complet.
4. Séchez la salvia au four. Placer les feuilles sur un plat allant au four. Le four ne doit pas dépasser les 200 degrés F (93 degrés Celsius). Avantage : Vitesse, le séchage est complet.

Liens / Plus de lecture

Sagewisdom (images sur cette page)
Les voûtes de Erowid sur Salvia
Ethnopharmacologie de la Ska María Pastora
Daniel Siebert SALVIA Note experimentale

Директор! - воскликнул он и, подойдя к Фонтейну, протянул руку.  - С возвращением, сэр. Вошедший не обратил на его руку никакого внимания.

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *